Lieux insolites

English deutsch español Italiano Português

Région Rhône-Alpes, Ville de Lyon


  • Une idée de visite insolite à Lyon: les toits de Fourvière


 La visite se faisant en petit groupe de 15 maximum, elle nous permet de profiter des lieux que nous visitons avec les commentaires d'un guide passionné, membre de la Fondation de Fourvière 
L'idéal est de faire la visite par beau temps afin de profiter pleinement de la vue, et du vertige....







Visite vraiment insolite et extraordinaire qui nous fait découvrir l'histoire de la construction de la Basilique de Fourvière, et où nous apercevons la ville entière sous un angle grandiose.
La plus haute vue de Lyon, c'est ici !


L'entrée et le paiement se font devant la tour Sud-Ouest de la basilique. Il est préférable d'arriver en avance, car seuls les 15 premiers peuvent faire la visite (confort, sécurité)
Pour les individuels (sans réservation):
- de juin à septembre: tous les jours à 14h30 et 16h
- en avril, ami et octobre : mercredi et dimanche à 14h30 et 16h
- en novembre: mercredi et dimanche à 14h30 et 15h30

Durée: 1h15
Tarif adultes: 6 €    Tarif moins de 12 ans: 3€



  • Pour d'autres visites insolites
Soyez curieux et audacieux. N'hésitez-pas à vous renseigner auprès des offices de Tourisme: ils proposent souvent des parcours originaux à la découverte de leur ville, de leur région.





Loir et Cher- Chaumont sur Loire

 Le Festival International des Jardins, créé en 1992, met à l'honneur la création de multiples jardins, autour d'un thème unique, renouvelé tous les ans. 




Ces paradis verts sont souvent curieux ou ludiques, parfois futuristes ou farfelus, mais toujours originaux et reflets d'une nature riche et diversifiée. 
Lors de notre dernière visite, j'avais l'impression d'être entré dans le conte Alice au pays des Merveilles, et d'être le lapin qui parcourait des lieux si uniques.... 
A voir !

Et pour passer une journée complète dans ce lieu magnifique, je vous conseille de visiter le Château et le reste du parc.
 Le soir, l'été, d'aller dîner dans le restaurant du parc du Château pour terminer une journée riche en sensations: odeurs, couleurs, saveurs.
Régalez-vous !













 Vaucluse- Rustrel: le petit Colorado Provençal.











Dans le Sud de la France, dans une région ensoleillée et bercée par le chant des cigales, le Luberon, un lieu insolite à visiter , riche en couleur, en relief, en flore : le petit Colorado provençal.
Ce lieu exceptionnel a été façonné  par la main de l’homme, lors de l’époque de l’exploitation des carrières d’ocre, il a aussi été modifié par le travail de l’érosion.











Ces anciennes exploitations et les vestiges qui s’y trouvent sont situés sur des terrains privés. Vous pouvez y pénétrer avec prudence et respect…
 
Le Colorado Provençal : site privé composé d’anciennes carrières d’ocre aux multiples couleurs. Ces lieux sont gérés par une association regroupant des propriétaires et des bénévoles, soucieux de préserver ce site historique.
Le Colorado Provençal : est l’endroit du pays d’Apt, alliant nature et patrimoine ocrier, vous proposant les couleurs les plus flamboyantes et les plus variées, dans un univers à  l’écart des flux touristiques et des endroits fréquentés.
Réalisez des randonnées culturelles, pensez au parking ombragé des Mille couleurs et à son espace pique-nique ou l’on peut trouver aussi des points de restauration et des boutiques.
Touristique oui, mais à petite échelle, ce lieu reste magique, mais il est fragile !!
Lieu idéal pour une petite visite en famille, avec des enfants  un peu « far west » et qui peut se faire en visite libre ou guidée



 Astuces : 

Préférez les visites avec un soleil couchant ou levant pour les changements de lumière: les ocres seront inoubliables.
Visitez le village typique de Rustrel et ses environs (champs de lavande).
Attention, les chemins sont parfois glissants et salissants: les vêtements blancs ou fragiles sont à éviter !








Ne manquez pas, après le tumulte des visites touristiques, de venir vous ressourcer dans la sérénité de l'Abbaye de Sénanque.


Les Baux-de-Provence, Département des Bouches-du-Rhône
 Ah, la Provence ...!
 Je n'ai nul besoin d'en faire la promotion, son soleil et ses cigales en sont les meilleurs ambassadeurs pour venir vous chanter les délices de cette région très touristique.

Je tenais à attirer votre attention sur un site culturel pas toujours connu, un lieu insolite qui vous permettra de vous immerger dans les splendeurs picturales françaises, non loin d'un des plus beaux villages de France:
 Les Baux-de-Provence.
Ces monumentales carrières constituent un lieu unique, avec une programmation annuelle de "spectacles multimédias uniques au monde", activité incontournable pour une expérience inoubliable, à recommander les yeux grand ouverts !
Astuce : lors de la chaude saison estivale, le contraste thermique peut être important entre l'extérieur et l'intérieur des carrières, alors munissez-vous d'une "petite laine" pour votre déambulation culturelle.

Alors ... régalez vous, dans un espace suspendu en dehors du temps, entre l'ombre et la lumière.






 Bourgogne- Mont Beuvray- Morvan


Voici le reportage de Pascale, une amie passionnée par sa région, 
elle nous propose une visite insolite:

 Mon témoignage ? Je travaille depuis 10 ans déjà avec bonheur pour ce site que je vois évoluer au fil du temps… Et je continue à m’émerveiller. Je suis Lyonnaise, Bourguignonne d’adoption et j’aime cette région.

Encore un lieu unique, dans cette belle Bourgogne , terre d'histoire, de culture et de gastronomie. Le lieu idéal pour les familles, où les enfants adorent se retrouver à l'époque d'Astérix et Obélix, où les activités et ateliers qui leurs sont proposés sont si nombreux, qu'ils ne veulent plus partir. Un musée magnifique pour ses collections dans un cadre extraordianire. A visiter sans modération!!!












Bibracte, c’est…
  • Un site archéologique et naturel, autrefois capitale d’un des peuples les plus puissants de la Gaule, les Eduens. Vercingétorix y fut proclamé chef de la coalition gauloise et César y acheva ses commentaires sur la Guerre des Gaules. Aujourd’hui recouvert d’une magnifique forêt protégée de 1000 ha, le site de Bibracte labellisé Grand Site de France, se trouve au cœur du Parc Naturel Régional du Morvan.
  • Un centre de recherche qui accueille les équipes de fouille de toute l’Europe. Il abrite les laboratoires, les salles dédiées au tri, au lavage et à la conservation des objets archéologiques, un centre de documentation et les archives de la documentation archéologique.
  • Un musée, installé au pied de la ville antique.
Quinze ans après son ouverture au public, l’exposition permanente du musée de Bibracte bénéficie d’une rénovation complète. Le public peut d’ores et déjà découvrir la nouvelle installation de la galerie supérieure. Le nouveau parcours présente le site de Bibracte à la lumière des dernières avancées de la recherche archéologique européenne. A travers l’exemple de Bibracte, c’est un moment crucial de notre histoire qui est dévoilé, celui de l’émergence d’un vaste réseau de villes fortifiées, de l’Atlantique à l’Europe centrale, étape importante de l’organisation du territoire, à la charnière de la protohistoire et de l’époque romaine.
  • Un restaurant découverte de la cuisine gauloise, le Chaudron. Une expérience gustative originale qui permet de découvrir de façon gourmande l’archéologie côté cuisine.                                                                                          
La meilleure formule pour découvrir Bibracte ?
La journée gauloise : entrée au musée avec audioguide + visite guidée du site archéologique + repas au Chaudron. A réserver à l’avance pour ne pas être déçu au 03 85 86 52 40.

Quel est le plus de Bibracte ?
    Voir les archéologues fouiller de juin à septembre,
  Un site naturel exceptionnel, au cœur du Parc Naturel Régional du Morvan. 
  Site labellisé Grand Site de France (11 sites labellisés en France uniquement).
  Un espace hors du temps pour expérimenter, apprendre la vie quotidienne des Gaulois.
               


Mes bons plans territoires
Notre département s’est mobilisé pour réserver aux enfants le meilleur accueil possible. Vous retrouverez dans un guide tous les ateliers, les châteaux rigolos, les musées marrants. 
  • La clé des musées
17 musées du Morvan se sont regroupés pour vous proposer un tarif préférentiel : sur simple présentation de votre premier billet acheté plein tarif dans un des musées partenaires, vous bénéficierez d’un tarif réduit dans les autres musées.
  • Chéquier découverte de la Bourgogne du Sud
Vingt-cinq sites touristiques en Saône-et-Loire se sont regroupés pour créer ensemble une offre touristique riche et diversifiée : culture, nature, loisirs, gastronomie… N’hésitez pas à le réclamer !

  •  Pass archéo 

Sur le même principe que la clé des musées, le MuséoParc Alésia, la ville d’Autun, le Musée du Pays Châtillonnais (vase de Vix) et Bibracte se sont associés pour vous proposer des tarifs préférentiels. 
Le site Gaulois et Romains en Bourgogne vous apprtera toute sorte de renseignements sur ces sites toutristiques, concernant cette fascinante période latine.

  • Morvan pour tous
Nous avons une réelle envie de permettre à tous de découvrir notre territoire. Alors nous avons acheté du matériel en commun, disponible gratuitement, sur simple demande, dans ce but. Handicap moteur, visuel, mental ou auditif, nous avons essayé de travailler pour satisfaire les différents besoins. Plus d’infos sur 
Mes coups de cœur en Bourgogne
  • Le Prieuré du Val Saint-Benoît à Epinac (département 71)
 Sur la route entre Autun et Beaune, un petit trésor caché sous la forêt…  Erigé en 1237 par Gauthier de Sully, ce prieuré couve dans son sein une chapelle datant du XIII° siècle totalement renovée par les Sœurs de Béthléem. 
Des visites sont programmées en week-end, mais je vous conseille surtout d’arriver pour découvrir ce petit bijou en fin de journée, au moment où les sœurs chantent…. 
Les chants vous accompagnent sur le chemin pour les rejoindre. Informations au 03 85 82 04 32.



Une petite perle de musée pour rendre hommage à Sébastien Le Prestre de Vauban, né dans ce village en 1633… Belle muséographie pour ce petit musée. Vous pouvez cumuler en restant sur la thématique avec le Château de Bazoches, juste à côté.
  • Le musée Pompon à Saulieu (département 21)
Pas loin du Grand restaurant Bernard LOISEAU, maintenant géré par Dominique Loiseau, ce musée est une très belle vitrine de l’art moderne en France avec les sculptures animalières de François Pompon

Un p’tit coucou à Cécile de ma part qui se démène corps et âme pour son musée !
  • Hébergements insolites (71)
Si vous êtes fan d’hébergements insolites, roulottes, cabanes lacustres ou maisons flottantes, carré d’étoiles… Je connais bien les hébergeurs et je peux vous conseiller. La nouveauté 2013, la vache Ecolodge de Flavien !!!
Si, c’est possible. Pour 6 à 9 personnes, dans une vache géante en bois. Flavien, le père de cette vache vous accueillera dans les meilleures conditions pour un séjour personnalisé. Lidvine, sa sœur partagera avec vous ses bons plans territoire !



  • Où manger ?

Pour un accueil « morvandiau » typique, chez la Cécile à la Grande Verrière … Bon rapport qualité/prix, mais attention réservez bien à l’avance et n’oubliez pas de finir votre assiette où la Cécile va vous engueuler !

Pour un accueil plus « musical », 2 bonnes adresses de resto-pub : 
- le Barde à Toulongeon :  les propriétaires vont sortir leurs instruments pour vous jouer des p’tits morceaux en fin de repas + concerts réguliers. 
- le Cornemuse à Arleuf : après un bon repas près de la cheminée, on peut y prendre des cours de danse, et de nombreux concerts y sont organisés.
 












En Dordogne: le Périgord
Ah, tous les anglo-saxons connaissent le Périgord,logé au sein de l'Aquitaine, héritage historique d'un Duché balloté au gré des rivalités entre la Couronne d'Anglettere et la Couronne de France lors de la célèbre guerre de Cents ans.
Le Périgord a des couleurs, couleurs de terroirs ...



A la limite du Périgord vert, du côté de la vallée de la Dronne, prenez le temps d"une ballade à Sauveterre, un des plus beaux villages de France









Et l'insolite dans tout ça ?

L'été, chaque fois que je me rends en Périgord vert, où je profite de la convivialité d'une maison de famille pas très loin de Ribérac, je vais goûter la fraîcheur d'un lieu étonnant et mystérieux : l'église troglodyte de Saint Jean, dite église monolytique, creusée au 12ème siècle.



En pénétrant dans cette vaste nef de pierre brute, vous serez probablement envahis par une émotion emplie d'humanité, face au témoignage  de la ferveur des bâtisseurs du Moyen Age.




Après ce moment, poursuivez votre halte par un verre amical sur la place, ou la dégustation de glaces artisanales du village, avant d'aller vous baigner en contrebas, dans la rivière Dronne, où, côtoyant le camping municipal, une plage est aménagée, pour le plaisir de tous




Oh mon Ventoux!

Le Mont Ventoux est ma destination préférée pour me promener, quelle que soit la saison.

De part sa situation, il est visible de toute la région, c’est un point de repère dans le paysage, on beaucoup apercevoir son sommet blanc, l’hiver blanchi par la neige, et l’été par les pierres sèches qui le recouvrent. C’est d’ailleurs une blague bien connue de faire croire aux touristes que ce sont des neiges éternelles.

Le Mistral y souffle tout particulièrement, mais le Ventoux tire son nom d’un vieux mot ligure ‘vinturi’ signifiant ‘montagne’.

Voilà pour la présentation ! Vous pourrez toujours monter jusqu’au sommet pour admirer un paysage vaste sur toute la région, vous pourrez même faire la randonnée de nuit par le « sentier du facteur » qui part de Bédoin, pour le fameux lever de soleil. Je vais plutôt vous conseiller des promenades moins connues.



Tout d’abord, les Gorges du Toulourenc.

C’est une balade très agréable en été car on remonte la rivière dans le cours d’eau. 
Il faut laisser sa voiture à côté d’un petit pont à l’entrée du village de Veaux. 
Selon les années, le niveau de l’eau est plus ou moins haut, vous aurez de l’eau aux chevilles et parfois il faudra nager quelques mètres. Il m’est arrivé de mettre le pique-nisue dans un sac étanche pour épargner les sandwichs ! 
La plupart du temps, le niveau de l’eau est assez bas et le cours d’eau est facile. On y amène les enfants sans problème. Ils adorent car ils peuvent se rafraîchir dans les petites cascades et les trous d’eau, le site est très joli, idéal lors des périodes estivales, on y va pour se rafraîchir.





Ensuite, la Combe de Curnier.
C’est une promenade peu connue, au sud du Ventoux. Il faut se rendre à Bédoin, puis prendre la direction de Sainte-Colombe. Après environ deux Kilomètres, on prendra à gauche la  route D208 qui conduit au village des Baux. Au centre du village, cherchez sur votre droite le chemin des Fébriers, d’où part la promenade.
 


Vous suivrez l’ancien cours asséché d’une rivière, qui emprunte parfois des gorges très étroites. Les hommes un peu larges d’épaules ou le porteur du sac à dos devront improviser !

Le sommet du mont Ventoux est visible tout au long de la balade, sauf dans les gorges où l'on aperçoit parfois qu’un bout de ciel bleu. Les enfants aiment beaucoup cet endroit plein d’aventures !

Vous pouvez après enchaîner par la découverte d’un autre site méconnu et tout proche.





Les cheminées de fées des Fougassets.

Pour vous rendre sur les lieux il faut revenir dans le village et reprendre à gauche la D208, puis avant la fin du village est indiqué sur la droite la destination des demoiselles coiffées. 

En  direction des Fougassets, tournez 1 fois à gauche, puis une fois à droite. Les demoiselles sont sur la gauche. Cela doit paraître peu clair mais prendra tout son sens sur place !

Ce site vous rappelera Rustrel ou Roussillon, en bien moins grand mais c’est une promenade agréable avec de belles vues sur le Mont Ventoux. On peut y goûter à l’ombre de grands pins. 
On y voit aussi la combe de Curnier se découper sur la forêt. C’est une bonne façon de retarder son retour à la maison !



Pour finir, je vous conseillerais un lieu où dormir dont m’a parlé une amie. Il s’agit d’une cabane dans les arbres située à Entrechaux, petit village provençal dominé par un château, et tout proche du Toulourenc. Le site compte 2 cabanes, dans un chêne ou à flanc de coteaux à côté d’un cèdre. C’est une expérience agréable, une des cabanes est même dotée d’une passerelle qui conduit à un jacuzzi perché lui aussi !










J’espère que vous aurez envie de découvrir le Ventoux et je complèterai cette rubrique avec d’autres destinations et d’autres photos au grès de mes découvertes.
Une amie qui vous veut que du bien.... Françou-de-Pujaut