Français solidaires


English deutsch español Italiano Português


  Peut-être une histoire de traditions..., comme qui dirait "Liberté, Egalité, fraternité"
"Pourquoi nous haïr? Nous sommes solidaires, emportés par la même planète, équipage d'un même navire"    
Antoine de Saint-Exupéry, né à Lyon le 29 juin 1900 


  • Dépasser la mondialisation, se nourrir autrement:
      


  • Contribuer à la sauvegarde du patrimoine
Amoureux du patrimoine français, envie de participer, à votre modeste échelle, au financement d'un projet qui vous tient à coeur?
                le site suivant va vous intéresser:


  • Contribuer à préserver notre planète
 La France est un des partenaires reconnus qui contribue à défendre les enjeux écologiques, même si au niveau politique, il n'y a pas vraiment ancore de force comparable à nos voisins allemands.
Soyons chaque jour un peu plus écocytoyens !













Découvrez le photographe Yann Artus Bertrand et sa fondation :
    


La fête des voisins : 10 ans déjà !  
Certes, faire une fête des voisins, le concept semble un peu étrange, il pourrait logique dans une vie de citoyen, de prêter attention aux personnes que nous cotoyons chaque jour, dans des relations de  courtoisie, a minima tout du moins...
Cela semble souvent plus naturel en terre rurale que dans les zones plus urbanisées...

Si l'initiative a été Belge en 2003, avec succès immédiat, nous nous souvenons aussi de l'été 2003 en France par la canicule qui a fortement marqué toute une société, et même au delà des frontières: de la famille New Yorkaise nous avait fait part à l'époque du choc des informations diffusées par TV5 (nombre de décès de personnes âgées notamment personnes seules et isolées...)


Quoiqu'il en soit, l'association La fête des voisins, à l'origine du mouvement, nous incite désormais chaque année à renouer avec certaines valeurs humanistes, afin de renforcer les liens de proximité, développer un sentiment d'appartenance à un même quartier, créer une solidarité entre voisins, se mobiliser contre l'isolement et l'exclusion.
Une date est formalisée: le dernier vendredi du mois de mai, et au delà de ce calendrier, chaque organisateur peut prendre l'initiative d'organiser la fête au moment qui lui semble le plus propice: c'est vrai que le mois de mai convient tout à fait en termes de météo (le plus souvent!)





et pour nos amis de l'Europe...


 Le succès croissant de la fête des voisins encourage à aller plus loin.
 Ensemble, prolongez vos échanges afin d’enclencher une véritable dynamique de solidarité tout au long de l’année !

Voisins Solidaires est un dispositif national de mobilisation des habitants pour développer les solidarités de proximité. En complément des solidarités institutionnelles et familiales, il propose un programme d’action clé en main, autour de grands rendez-vous (été, rentrée.).









Voyager solidaire: donner du sens...
J'ai particulièrement à coeur, avec cette page, de vous faire partager un rapport au monde un peu différent, retrouvant davantage d'harmonie entre les hommes et leur planète Terre, avec des horizons favorisant les principes d'humanitude.

Profitant d'une actualité communiquée par la ville de Lyon, ville équitable et durable, il me semblait opportun de vous faire part de quelques idées, principes à réfléchir dès lors que se profile un projet de voyage, l'envie de découvrir le monde autrement...

Alors "voyager solidaires" c'est quoi exactement?
Disons simplement qu'il s'agit d'être conscient des impacts du tourisme et surtout de donner du sens à son voyage, en respectant la planète et ses habitants, qu'il s'agisse d'un trecking à l'autre bout du monde, ou d'un séjour à l'hôtel ou en camping dans l'hexagone.



Il est souvent difficile de s'y retrouver dans la jungle des propositions qualifiées de "tourisme responsable", cette appellation étant une certaine tendance sur laquelle surfent bon nombre d'agences, plus intéressées par les retombées financières de cette manne qu'une réelle préoccupation humanitaire.
Alors, à recommander :  le guide du routard, institution Française bien connue des voyageurs malins, édite chaque année un ouvrage consacré à cette thématique.
Il vous éclairera sur : les chartes existantes (écotouriste, éthique, voyageur responsable,..), le passeport vert (programme des Nations Unies), l'écolabel Européen, les trophées du tourisme responsable, des liens très utiles, et plein d'autres ressources encore. A utiliser sans modération ni aucune restriction !

Par ailleurs,  le désir de changer le monde étant souvent une des caractéristique de la jeunesse, enthousiaste et généreuse, le Centre Régional de l'Information Jeunesse en Rhône-Alpes propose quelques recommandations et références sur son site, dans sa page Culture-loisirs, avec une rubrique "Voyager solidaire",

La solidarité est bien naturellement l'affaire de tous: chacun d'entre nous peut également s'inviter à la table du voyager autrement, et penser autrement, même modestement, sa manière de parcourir le monde...







Un lit à la maison !
Nous expérimentons depuis la fin de l'été, une formule nouvelle pour nous, mais continue à faire ses preuves dans le monde entier : l'hébergement chez l'habitant. Nous recevons des voyageurs, pour une ou plusieurs nuits, en recherche d'alternative aux propositions classiques de l'hôtellerie sur Lyon, souhaitant se sentir "comme à la maison".

Les hébergements chez l'habitant se retrouvent dans tous les pays du monde sous des appellations spécifiques à chaque pays et avec des niveaux de confort différents. Le principe est toujours le même, c'est d'être hébergé par l'habitant: pour ceux qui recherchent ce type d'hébergement, il s'agit de pouvoir échanger virtuellement, par l'intermédiaire de sites internet, afin "d'humaniser" l'offre locative.
 Les pays qui participent le plus à ce type d'hébergement : en tête de liste, l'Espagne, l'Angleterre et la France ! 
Malgré tous les à priori que peuvent avoir les français, ce sont ceux qui louent le plus ! Côté voyages, ils sont avides de rencontres authentiques et d'immersion culturelle tout autant que le sont les américains, les espagnols ou encore les allemands. Les mentalités sont véritablement en train de changer depuis ces dernières années et les tendances que l'on dressait il y a 10 ans ont été complètement bouleversées. L'ère des nouvelles technologies et du capitalisme en est certainement pour quelque chose ?

Comment concilier vacances et déplacement ? Comment visiter un pays sans faire l'impasse sur la rencontre avec les locaux ?
L'hébergement chez l'habitant est une aventure humaine et culturelle qui gagne à être pratiquée davantage. En effet, c'est une tendance qui permet à la fois l'économie et l'échange multiculturel.
Les prix moyens des chambres chez l'habitant sont en effet trois fois moins chers qu'à l'hôtel (ils oscillent entre 25 et 35 euros par personne sur le site de Bedycasa) et les chambres d'hôte sont deux fois moins chère.
L'offre est aujourd'hui mondialement pratiquée, sous différents types selon les pays : Bed and Breakfast, famille d'accueil, couchsurfing, échange de maisons, gîtes, chambres d'hôtes, chambres chez l'habitant, location d'appartement de courte durée...

Alors...? pourriez-vous vous demander...

Eh bien nous nous sommes lancés dans l'aventure, une aventure humaine qui prends le risque de la rencontre, un risque mesuré qui s'avère toujours riche d'agréables surprises: nous proposons notre plus belle chambre aux voyageurs qui cherchent autre chose qu'un seul espace pour dormir...




et les rencontres se succèdent :
Un couple de jeunes Parisiens dont le projet est de s'installer sur Lyon, voulant faire connaissance de Lyonnais pour commencer à avoir des contacts sur leur future ville de résidence
Une cadre de Chartres commençant sur Lyon un nouveau travail (responsable d'association), mais ne pouvant pas pour l'instant louer un logement sur place
Un jeune intérimaire pâtissier venant de son grand Nord sur notre belle cité de la gastronomie, pour assister à 2 matchs au stade de Gerland, soutenir l'équipe de l'OL dont il est fan !
Un formateur en informatique préférant la convivialité d'un repas comme-à-la-maison à un tête à tête avec soi-même dans la salle de restaurant déserte et froide d'un hôtel conventionnel.
Un jeune étudiant, salarié d'une PME, pour une formation en alternance en logistique sur l'université Lyon3...
 
Nous sommes donc bien en accord avec la thématique de notre blog: découvrez les Français autrement.
Bienvenue chez nous !